© Arya Malanchini Photographe Poitiers La Rochelle

  • Instagram Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Facebook Basic

Arya Malanchini Photographe professionnelle

Arya Malanchini, ça vient d'Italie mais qui est-elle?

Enfant, on me disait mystérieuse,

adolescente, je voulais photographier le monde,

femme et mère aujourd’hui, je photographie l’humanité dans son quotidien, dans ses émotions et ses couleurs.

Cela fait réellement 12 ans que je me suis lancée à apprendre le métier de photographe.

Dans un premier temps en autodidacte, j’ai fait mes premiers galons à Paris lors de défilés de mode, j'ai rencontré des créatrices d'accessoires de cheveux puis de sous-vêtements féminins, entre autres, je me suis laissée tenter à apprendre à mettre leur créations en valeur, gratuitement, le temps de comprendre les lumières et comment elles peuvent magnifier les gens et les choses. J'ai vite appris puis folle d’amour devant la beauté de mes nièces, j’ai appris le portrait.

Je suis devenue maman, j'ai mis au monde mon premier trésor. A la maternité, une photographe est venue, sans rendez-vous, moi j'étais "délavée" mon teint n'avait plus vraiment de couleur, j'étais sous le choc de l'émotion et pas très apprêtée. Je l'ai laissée nous prendre en photo. Entre temps, je suis rentrée chez moi et complètement dingue de mon petit bébé aux traits si particulier, on aurait dit un bébé asiatique, j'en étais folle d'admiration ! Je l'ai pris en photo sous toute les coutures, j'ai transformé son parc en un ciel d'un bleu nuit profond, j'ai fabriqué quelques nuages pour l'y poser, mis quelques petits accessoires et hop mon bébé au milieu devenu chérubin. Ce fût mes premiers pas dans la photographie de nouveau-né. J'en ai fait un grand tirage puis peu de temps après la commerciale, collègue de la photographe de maternité est venue me présenter son travail. J'étais déçu. Tellement déçu, le grain était épais, la couleur fade, et même si c'était les premiers jours de mon bébé, ce n'était pas mes premiers jours à moi... Un peu dépitée, je lui ai montrée ce que moi j'avais réalisé entre temps. Pour la somme qu'elle m'en demandait, je l'ai laissé repartir avec son travail et j'ai gardé le mien.

C’est donc en devenant pour la première fois maman que je me suis lancée dans l'aventure de la photographie de nouveau-né et de grossesse. J'étais déçue et je me suis dit "je vais travailler pour apprendre à faire de la photographie de nouveau-né autrement, mettre les maman à l'aise, révéler leurs émotions tout en révélant leur beauté".

Entre temps j’ai suivi un C.A.P Photographe, car je voulais devenir professionnelle et même si en tant qu’autodidacte j'avais appris beaucoup, j'avais besoin que ces connaissances soient confirmées, appuyées, je voulais que le jour où je me dirais photographe, je ferai de la belle photographie, pas de la photographie d'amateur, si je devais un jour recevoir de l'argent pour photographier, cet argent devait être justifié, mérité. Puis j'ai suivi une formation en infographie. Je voulais savoir faire de la belle retouche sur numérique, aussi belle que la retouche effectuée sur l'argentique. Certaines personnes pensent que l'argentique n'est pas retouché. Bien si ! Il l'est, mais les techniques n'ont rien à voir avec celle du numérique dans leur application. Et puis je ne veux pas vous transformer en Jane Fonda, Naomi Campbell, Audrey Hepburn... Je souhaitais maîtriser les atmosphères, les couleurs, les ambiances.

Quelques mariages se sont offert à moi et les moments volés des invités, les moments de tendresse entre les jeunes époux, m’ont conquis. J’ai compris au fil du temps que la beauté il y en a partout, dans les étreintes, dans les regards...

Je ne peux pas vous dire que je suis une spécialiste de photos de famille ou de mode, je suis une spécialiste de l’humanité, je la chéri dans toutes ses couleurs et sous tout ses états. C’est pour cela que vous pourrez également me trouver sous des portraits artistiques de femmes en majorité, que ce soit dans une démarche de photo-thérapie afin d’apprendre à s’aimer telle que l’on est aujourd’hui après les passages du temps et des épreuves de la vie ou que ce soit dans une démarche de mémoire, de beauté ou de fantaisie. Je suis votre complice dans votre quotidien et/ou dans vos évènements.

Je peaufine mon art afin qu’il vous inspire et apporte un peu de poésie au moment où nos chemins se croisent.

A très bientôt !

Passionnément,

Arya Malanchini.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now